Le Sommet des Peuples “Out WTO”, qui s’est tenu à Buenos Aires, parallèlement à la réunion de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), s’est achevé mercredi avec la Déclaration finale du Sommet. Comme un des faits saillants, une grande marche a eu lieu mardi (12), qui a quitté le Congrès national et est allé à l’obélisque au centre-ville de Buenos Aires, célébrant le résultat des pressions contre l’avancement des accords de libre-échange une conférence officielle et appelant à la participation des mouvements sociaux dans la prochaine tranchée de lutte planétaire: le Forum Social Mondial, qui se tiendra à Salvador, Bahia, du 13 au 18 mars 2018.

Une fois de plus, l’OMC met fin à une conférence biennale annonçant l’absence de résultats. L’échec a eu lieu depuis que des mouvements mondiaux ont entouré la réunion mondiale de 1999 à Seattle contre les accords favorisant les transnationales sur les intérêts sociaux et la souveraineté des nations elles-mêmes. L’événement de Seattle a également marqué le début des manifestations des soi-disant nouveaux mouvements qui, avec des organisations sociales et syndicales anti-hégémoniques, convoqueraient le premier Forum social mondial en 2001 à Porto Alegre.

Les efforts du gouvernement argentin, Maurício Macri, pour maintenir les pressions sociales à part, ont conduit les organisateurs de la conférence à la désaccréditation des militants et des délégations d’organisations sociales de différents pays et à l’ordre de déportation des journalistes sans explication ni base légal Le scandale – traité comme un carton par les médias argentins et un autoritarisme absurde par les médias internationaux – a conduit les ambassades de pays comme le Brésil, l’Equateur et la Norvège à agir. Avec les ressources des organisations étrangères, le gouvernement Macri a été contraint de battre en retraite.

Le Sommet des Peuples “Fuera OMC” dénonce les propositions d’accords violant les droits et discute des stratégies de résistance. A la fin, le document du sommet annonçait l’appel pour les prochaines grandes actions internationales: le 8 mars avec la lutte et la paralysie des femmes et le FSM 2018. “Les organisations et mouvements du Sommet des Peuples hors de l’OMC appellent à la poursuite des luttes de résistance à l’offensive actuelle du capital international contre les droits des peuples, dans la construction collective de la prochaine édition du Forum Social Mondial 2018, à Salvador, Bahia, Brésil, du 13 au 17 mars. Résister, c’est créer, résister et transformer »- conclut le document, réaffirmant la devise du FSM 2018.

Lire le document complet en Espagnol

Audio complet de la matière.

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Contato

Deixe uma mensagem e etornaremos o mais rápido possível. You can send us an email and we'll get back to you, asap./puede enviarnos un correo electrónico y nos comunicaremos con usted lo antes posible./vous pouvez nous envoyer un email et nous reviendrons vers vous, dès que possible.

En cours d’envoi
Select your currency
BRL Réal brésilien
EUR Euro

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account