Mapa no disponible

Titulo Mondialiser nos solidarités pour civiliser les entreprises extractives internationales : De luttes en succès pour la responsabilité des États et des entreprises

Tema - Territorio

Lema Mondialiser nos solidarités ça fonctionne !

Descrição / Relato

Mondialiser nos solidarités : ça fonctionne !

Les derniers FSM nous ont permis de faire converger des luttes communes face aux entreprises multinationales (EMN) dans les domaines de l’extraction. De Tunis à Montréal, en passant par le Forum social des peuples à Ottawa, nous avons partagé nos luttes et nos initiatives. Ces luttes se sont poursuivies dans l’action. Nous avons pu gagner des luttes syndicales et environnementales en faveur de la protection des droits humains fondamentaux avec une grande diversité de groupes. Au Canada, il aura fallu 10 ans de luttes pour obtenir une nouvelle institution soit « l’Ombudsman” canadien pour dénoncer les violations des EMN canadiennes. Ailleurs en Europe, des directives et des lois sont promulguées. En France, une Loi sur la vigilance est entrée en vigueur le 27 mars 2017. Elle vise le devoir de vigilance des sociétés mères et des entreprises donneuses d’ordre sur le territoire.

Aux États-Unis et dans les Amériques des Conseils mondiaux de travailleuses et de travailleurs dans le secteur de la Métallurgie se sont concertés pour obliger des entreprises comme Gerdau, sidérurgiste brésilien, à respecter leurs propres codes de conduite et à améliorer les conditions de vie et de travail dans plusieurs régions (États-Unis, Canada, Argentine, Chili, Colombie, République dominicaine, Guatemala, Inde, Mexique, Pérou, Uruguay, Venezuela, etc.) Au Canada, des campagnes stratégiques nous ont aussi permis de faire des gains importants dans plusieurs entreprises (Rio Tinto, Lafarge Holcim, Glencore, Alcoa, etc.). Des acteurs clés viendront en témoigner. Mais il nous reste à consolider nos alliances avec d’autres groupes de la société civile pour lutter contre les violations des droits humains fondamentaux qui touchent particulièrement les femmes et les populations autochtones. Nous devons nous battre aussi contre la criminalisation des défenseurs des droits dans nos communautés.

Comment développer ou solidifier ces alliances pour assurer la prépondérance effective de nos droits fondamentaux ?

La FTQ, la CFDT, le CDHAL, le Syndicat des Métallos et des syndicats de différents secteurs affiliés à la CUT au Brésil vous invitent à discuter de nos stratégies à partir de ces expériences et de nouveaux instruments pour un modèle de développement plus respectueux des droits sociaux fondamentaux au centre de notre action.

Personnes ressources:

Alain Croteau, Directeur du Syndicat des Métallos au Québec
Carolyn Kazdin, responsable des campagnes stratégiques des Métallos à Pittsburgh aux États-Unis
Fernando Lopez, CNM-CUT du Brésil
Mr. Eduardo Armond –Syndicat SITICOP MG, IBB (BWI)-CUT du Brésil
Marina Gurgel ICM-IBB (BWI)-CUT du Brésil
Blandine Landas, responsable des affaires internationales, CFDT France
Thérèse Guay, Comité pour les droits humains en Amérique latine (CDHAL) , Tribunal Permanent des Peuples (TPP)
Donald Rei, Métallos ATI, New Bedford, Massachusetts
Coanimation: Daniel Mallette, Syndicat des Métallos Québec et Denise Gagnon, Solidarité internationale FTQ

Data/hora
Date(s) - 15/03/2018
14:00 - 16:30 .

Perfil


Contato

Deixe uma mensagem e etornaremos o mais rápido possível. You can send us an email and we'll get back to you, asap./puede enviarnos un correo electrónico y nos comunicaremos con usted lo antes posible./vous pouvez nous envoyer un email et nous reviendrons vers vous, dès que possible.

Enviando
Select your currency
BRL Real brasileño
EUR Euro

Inicia Sesión con tu Usuario y Contraseña

o    

¿Olvidó sus datos?

Create Account